MONTREUIL – BESANCON28 mars 20096 juin 2014YuLeS

Sur la route du retour, je songe à cette semaine écoulée qui nous a conduit lundi à Paris (1ère partie de Yodelice) et vendredi à Montreuil (1ère partie de Mansfield Tya), et au milieu de cette parenthèse scénique, nous avons terminé d’enregistrer les batteries.

Nous tenons donc l’ossature définitive des chansons ce deuxième album. A partir de là, nous allons rajouter ça et là, des petites touches d’arrangements en essayant de respecter l’unité de chaque titre sans les trahir.

Je sais déjà que c’est une grosse semaine qui s’annonce mais c’est aussi un de mes moments préférés dans l’accomplissement de nos chansons.
Plus nous avançons, plus elles prennent forme et ressemblent ou s’éloignent de ce que j’avais imaginé en les écrivant.

Je suis d’ailleurs surpris par la tonalité de certaines, je ne pensais pas que nous donnerions autant d’âmes et d’énergies. C’est l’alchimie mystérieuse entre émotion forte et tempo soutenu, quelque chose que nous traquons depuis longtemps, et je crois que c’est au moment où l’on n’essaie plus d’écrire la chanson de ses rêves que l’on y arrive. L’art du « lâcher prise ».

Selon nous, nous sommes donc parvenus à un nouveau palier dans notre musique qui provoque à la fois :

– une émotion grâce aux mélodies et à l’interprétation vocale et instrumentale

– une réflexion grâce aux textes

– un déhanchement diabolique digne de Kevin Bacon dans Footloose

A bientôt pour la suite…

Samedi 28 mars 2009 .