LIVE ENERGY19 mars 20095 décembre 2009YuLeS

Recording

Julien vient de repartir pour Besançon. Nous lui donnons rendez-vous demain matin pour la dernière journée de boulot de la semaine. Nous venons de mettre en boîte une sixième chanson. 6, c’est une moitié d’album !

Notre méthode est très simple, nous enregistrons basse, batterie, guitare et voix simultanément. Ainsi, nous capturons au mieux notre son de groupe et cette énergie propre au live.

Les difficultés de ce début de semaine étaient dans l’acceptation de ma voix qui a chaque écoute me confrontait un peu plus à mes défauts. Je crois que c’est une étape rigoureuse où il faut bien faire attention de ne pas tomber dans le perfectionnisme (qui découle souvent de l’orgueil) au risque de supprimer toutes les aspérités qui font le caractère.

Vouloir capturer une émotion, ce n’est pas vouloir une voix parfaite et lisse et Bertrand et Julien m’aident beaucoup dans ce sens. Nous sommes plus soucieux de l’interprétation que de la technique vocale.

Les disques de Bob Dylan sont magnifiques pour tous les défauts qu’ils comportent. Bob Dylan est toujours très présent à mon esprit lorsque vient le moment d’enregistrer. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais je le garde précieusement comme un phare dans la nuit.

Cet après-midi, j’ai imaginé que l’âme de Johnny Cash était venue m’encourager lors de la prise d’une chanson qui parle de lui. J’ai d’ailleurs été tellement troublé que j’en ai perdu ma voix de tête. Effectivement, ce n’était pas tellement son truc la voix de tête !

C’est bon de penser à ces grands inspirateurs qui nous donnent envie de toujours plus de chansons, qui nous donnent envie de nous surpasser pour faire la plus belle musique possible.

Un mail de Laurence qui s’occupera de la pochette de notre album : Elle nous dit à quel point elle est inspirée par les mots que j’ai utilisé pour décrire l’ambiance des nouvelles chansons.

Je suis content de l’avoir touchée. C’est un plaisir de travailler avec des gens avec lesquels nous sommes sur la même longueur d’ondes.

A l’écoute de certaines chansons, nous avons déjà des envies de cordes,  d’orgue Hammond, chorale… Malheureusement, nous ne savons pas forcément si nous pourrons tout faire mais tant qu’il y a des idées, il y a de l’espoir.

Jeudi 19 mars à 20h46.